Mitsubishi Motors Corporation est l’un des plus grands constructeurs automobiles au monde et le sixième constructeur japonais. La compagnie a été fondée par Yataro Iwasaki en 1870 comme compagnie maritime. D’abord connue sous le nom de Mitsubishi Shipbuilding Co Ltd, elle a été rebaptisée Mitsubishi Shokai en 1873 et s’est rapidement lancée dans l’exploitation du charbon dans le but de fournir ses navires. Dans le but d’être le plus autonome possible, l’entreprise se lance également dans la sidérurgique (pour fournir du fer à son chantier naval) et en parallèle une compagnie d’assurance maritime est également créée. Ce n’est qu’en 1917 que Mitsubishi se lance sur le marché de l’automobile alors en plein essor. La marque vient de créer le modèle A. La première voiture japonaise destinée aux particuliers fabriquée en série.

Après l’introduction du modèle A, la marque a cessé de produire des automobiles pour revenir à son activité maritime. Cependant, en 1936, la compagnie a présenté la PX33, qui était la première voiture à quatre roues motrices (4×4) du Japon. Elle fut l’origine de la technologie Mitsubishi 4RM. Mais une fois, ce n’est qu’une courte incursion dans le secteur et l’entreprise disparait à nouveau du marché de l’automobile.

Immédiatement après la fin de la Seconde Guerre mondiale elle revient définitivement. Une division distincte a même été créée en 1970 sous le nom de Mitsubishi Motors Corporation. Dans cet article, nous reviendrons en détail sur les événements qui ont écrit l’histoire de la marque et sur les modèles actuellement proposés.

1960 – 1970

Au début des années 60, l’économie japonaise ne se portait pas très bien. Avec la récession et les salaires qui augmentaient, il était devenu difficile pour les gens de trouver un emploi. C’est à cette époque que la Shin Mitsubishi Heavy-Industries lance la célèbre Mitsubishi 500 pour répondre à la demande croissante des consommateurs une voiture à petit prix Mitsubishi. En trois ans, la production passe à plus de 75 000 véhicules par an.

En 1969, Mitsubishi lance la Galant, qui demeure l’une des plus belles créations de l’entreprise et un succès retentissant. C’est aussi en 1969 que le logo (avec les trois diamants rouges) a été créé suivi par la création une année plus tard de la division automobile et créa rapidement des liens avec des entreprises du secteur.

1970 – 1990

Ainsi, en 1971, l’entreprise vendit 15% de ses parts au géant automobile Chrysler et réussit de cette façon à pénétrer le marché des États-Unis (sous la marque Chrysler). La même année, la Dodge Colt fut lancée (premier modèle Mitsubishi rebadgé à être vendu aux États-Unis). En 1977, la production annuelle de Mitsubishi est alors passée de 500 000 à 965 000 véhicules.

En 1980, Mitsubishi a atteint le taux de production annuel d’un million de véhicules. Cependant, pendant ce temps, Chrysler, au bord de la faillite dut vendre sa division australienne à Mitsubishi Motors Corporation.

Cette nouvelle division a ensuite été rebaptisée « Mitsubishi Motors Australia LTD (MMAL) ». En 1982, la marque Mitsubishi a été introduite sur le marché américain pour la première fois sous son propre nom. C’est à cette époque que les berlines Cordia et Tredia ont été annoncées. Ces véhicules ont été vendus par l’intermédiaire de soixante-dix concessionnaires répartis dans 22 États américains. Vers la fin des années 80, Mitsubishi a réussi à étendre son réseau de concessionnaires à 340 enseignes et la production sa mondiale dépassait alors 1,5 million d’unités.

1990 – 2000 et plus

Dans les années 90, Mitsubishi lance son populaire 3000GT. Premier véhicule du Japon à utiliser la technologie d’une aérodynamique active permettant d’ajuster la « déportance » et donc l’adhérence de la voiture en fonction de sa vitesse. La 3000GT était également équipée d’une direction intégrale, d’une suspension à commande électronique (ECS) et d’un moteur biturbo. La même année, Mitsubishi lance l’Éclipse aux États-Unis, qui est équipée d’un moteur 4G63 turbocompressé et de la technologie de transmission intégrale.

En 1992, l’entreprise participe au Championnat du monde des rallyes et lance même la nouvelle génération de moteur avec le Lift Electronic Control (MIVEC) et le Mitsubishi Innovative Valve Timing.

À la fin des années 90, la voiture électrique de Mitsubishi, réussi à parcourir 2 000 kilomètres en 24 heures (record du monde). En 2003, l’entreprise lançait la célèbre Lancer Evolution, qui reçut le prix « d’Automobile de l’année « .

En 2006, la deuxième génération d’Outlander a été présentée, il sera le premier SUV à être équipé d’un système de navigation à disque dur de 30 Go, de palettes de vitesses au volant et boite de vitesse en magnésium, d’un toit léger en aluminium et d’un moteur V6 PZEV écologique. En 2011, le tout électrique i-MiEV a été lancé aux États-Unis, ouvrant la voie à la technologie des véhicules électriques.

La marque aujourd’hui

Aujourd’hui, Mitsubishi Motors est le constructeur leader dans la technologie des véhicules électriques et a même remporté le prix du modèle de l’année en 2012. La société a un chiffre d’affaires de 2 110 milliards de yens (17 milliards d’euros) et emploie plus de 30 700 personnes dans le monde. La marque vend aujourd’hui ses véhicules dans plus de 160 pays à travers le monde. En  2017, 1,03 million de voiture neuve Mitsubishi ont été vendues et fait partie du groupe automobile Renault Nissan.

Les voitures actuellement fabriquées par Mitsubishi

Pick-up

  • 2015 Mitsubishi L200

Berlines

  • 2015 Mitsubishi Mirage Mitsubishi
  • 2015 Mitsubishi I-MiEV 2015
  • Mitsubishi Lancer 2014 Sportback 2014
  • Mitsubishi Galant 2012

Coupées

  • Mitsubishi Lancer 2015
  • Mitsubishi Lancer 2014
  • Mitsubishi Lancer Evolution X 2015
  • Mitsubishi Eclipse Coupé 2012
  • Mitsubishi Eclipse Spyder 2012

SUV

  • 2015 Mitsubishi Outlander PHEV 2015
  • 2015 Mitsubishi Outlander Sport
  • 2015 Mitsubishi Shogun Shogun
  • 2015 Mitsubishi ASX 2015
  • Mitsubishi Endeavor 2011

Cabriolet

  • Mitsubishi Eclipse Cabriolet 2012
  • Mitsubishi Eclipse Spyder 2012
Publié dans : Auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *