Les moustiques sont de grands voyageurs. Aucun continent n’est donc à l’abri de l’invasion de ces insectes. En France, on distingue au total 6 grandes familles de moustiques. Les plus connus sont les moustiques anophèles, Culex et Aèdes. Le célèbre moustique tigre fait justement partie de cette dernière famille. Tous ces insectes sont véritablement néfastes pour la santé humaine.

Piqûres de moustiques : s’en protéger à tout prix

L’été est propice à la multiplication des moustiques. Or c’est la période au cours de laquelle de nombreuses personnes s’adonnent au camping et à d’autres activités de plein air. Le risque de se faire piquer par l’un de ces insectes est donc bien réel et il va falloir s’en prémunir afin d’éviter des maladies. Pour ce faire, https://www.anti-moustique.net propose des moyens de protection efficaces. Mais quels sont les risques que court celui qui s’expose à ces piqûres ?

Les réactions allergiques

Les piqûres de moustiques peuvent, chez certaines personnes, déclencher des réactions allergiques. La plupart du temps, elles apparaissent 48 heures après la piqure de l’insecte. La réaction de l’organisme la plus fréquente est une éruption de boutons rouges. D’autres personnes peuvent être sujettes à des essoufflements, des maux de tête, des nausées et de la fatigue physique. Malheureusement, dans certains cas, les conséquences peuvent être encore plus graves.

Les maladies graves

Le paludisme est une affection provoquée par les moustiques. Encore dénommée malaria, cette maladie cause annuellement la mort d’environ 450.000 personnes. Les moustiques anophèles sont les vecteurs d’une telle pathologie. Le moustique tigre est quant à lui responsable de maladies telles que la Dengue, le Chikungunya, la fièvre Zika et la fièvre jaune. Ces affections sont si graves qu’elles peuvent entrainer la paralysie du sujet et la mort. Elles peuvent aussi causer des malformations congénitales du fœtus chez les femmes enceintes. Les moustiques Culex ne sont pas en reste. Ils peuvent provoquer la fièvre du Nil occidental. Cette affection se manifeste surtout par des troubles neurologiques et des encéphalites.

Lire aussi  Comment changer les unités d'un thermomètre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *