Lire aussi : France : ce qui fait la spécificité du Canal du Midi

Il s'appelle Conques et était un lieu important du christianisme car, depuis le XIIe siècle, il a été un jalon sur les chemins de Saint-Jacques. C'est précisément en raison de son importance dans le pèlerinage que deux de ses monuments symboliques ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce sont l'abbaye de Sainte Foy et le pont des pèlerins qui traverse le Dourdou. La construction de l'abbaye est due aux moines qui, au XIe siècle, ont construit une grande structure sur les vestiges d'un ancien ermitage qui a été élu dépositaire des reliques de Sainte Foy, un jeune martyr du IVe siècle. L'église est présentée aux yeux du visiteur avec son architecture romane retravaillée à certains endroits.

Lisez-le aussi : La Belle et la Bête : le film le plus regardé de 2017

Les visites nocturnes avec un éclairage spécialement conçu pour mettre en valeur les points les plus importants sont particulièrement frappantes, comme l'ensemble des gravures Curieux, qui apparaissent sur les bords du tympan de l'arche du portail d'entrée, du côté ouest. La sacristie est enrichie de fresques du XVe siècle et d'un haut-relief représentant l'Annonciation. Le village de Conques se développe tout autour de son abbaye et est formé par les maisons typiques aux façades à colombages et aux toits de pierre. Parmi les bâtiments à visiter se détache le Château d'Humeries du XVIe siècle, caractérisé par des étagères sculptées, une haute tour et une curieuse fenêtre à meneaux. En continuant vers la Porte du Barry vous arrivez à la rivière, où se dresse le Vieux Pont, le vieux pont aussi connu sous le nom de Pont des Pèlerins car il est sur le chemin du chemin de St Jacques.

Lire aussi  A la découverte de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *