Que ce soit en termes de nombre de pratiquants ou de popularité médiatique, plusieurs sports sont considérés en France comme des « références ». Retour sur ces derniers !

Le football, le grand classique

Avec plus de 2 millions de licenciés dans les clubs locaux et des millions de téléspectateurs à chaque compétition de football, on peut dire que le sport au ballon est le plus populaire de France. Il est vrai que les grandes rivalités nationales, citons par exemple le PSG contre l’OM, ont contribué à l’encrage de cette discipline.

Aussi, le football féminin est en grande progression : déjà 15% depuis la dernière Coupe du Monde 2018. Pour rappel, la France accueille la Coupe du Monde féminine de football à l’été 2019.

Le tennis, le sport individuel le plus pratiqué

C’est à la fois le deuxième sport français et le premier individuel pratiqué par les Français et Françaises, avec plus d’1,1 million de licenciés, auxquels s’ajoutent tous les joueurs du dimanche ou occasionnels.

Étant donné que Roland-Garros accueille les meilleurs joueurs du monde sur le sol parisien, chaque année depuis 1928, on ne qu’aimer jouer, ou regarder le tennis en France !

L’équitation, un sport individuel plébiscité

Alors que les courses hippiques ont la cote auprès des sites de paris comme Unibet, l’équitation en tant que telle regagne des licenciés, se plaçant désormais troisième dans le classement des sports français les plus populaires.

Sauts d’obstacles, courses, démonstration : la diversité de ce sport très intense le rend attractif auprès des femmes, qui en ont fait leur premier sport national.

La natation, un sport en constante progression

Avec des têtes d’affiche comme la fratrie Manaudou ou Alain Bernard, la France a de sérieux atouts dans les vestiaires, ou plutôt dans le bassin. C’est d’ailleurs grâce aux nombreuses médailles gagnées que les jeunes Français se sont précipités vers les centres de formation nautiques, rassemblant près de 320 000 licenciés aujourd’hui (+10% depuis 3 ans). Loisirs, compétition ou formules dérivées de la natation, chacun y trouve son compte.

Le sport a même fait l’objet d’une popularisation dans les médias et sur grand écran, avec le récent film français « Le Grand Bain ».

Basket-ball et handball au coude à coude pour la popularité

Ces dernières années, les équipes françaises, à la fois masculines et féminines, de ces deux sports, ont particulièrement brillé.

Les titres de championnes d’Europe, et le podium de l’équipe homme en championnat du monde, continuent à faire rêver des milliers de licenciés, 595 000 pour le basket, 500 000 pour le handball.

Côté basket, on rappellera aussi la popularité du fils de Yannick Noah, parti jouer outre-Atlantique, ce qui n’empêche pas les jeunes Français d’admirer ce sport de dépense musculaire.

Qu’il s’agisse de sports individuels ou collectifs, la France est un pays résolument sportif et amateur de sports, au stade ou au bar pour contempler les prouesses (et le talent) de ses joueurs nationaux. On n’oubliera pas de mentionner Teddy Riner et la passion française pour le judo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *