Qui n’a pas rêvé de partir en voyage aux USA, parcourir la mythique route 66 ou de déambuler sur les avenues new-yorkaises ? Si les USA ne nous ont jamais paru aussi proches (merci l’avion), il est bon de rappeler que l’on ne prépare pas un voyage aux USA comme on peut le faire pour n’importe quel pays d’Europe. En effet, une bonne préparation est nécessaire. Il est essentiel de planifier non seulement l’hébergement, mais aussi les moyens de transport que vous utiliserez de se munir d’un guide et d’une carte, en format papier, des lieux que vous allez visiter, de prévoir bien en amont (et avant d’acheter les billets d’avion), les documents nécessaires à l’entrée dans le pays. Comme vous le voyez, c’est tout un programme. C’est pour ces raisons que nous avons décidé de créer ce guide.

Voyager à la découverte des États-Unis sera sûrement une expérience merveilleuse pour vous et elle vous donnera l’occasion de vivre ce que vous avez très souvent rêvée au travers des séries et films américains. Bon voyage à tous!

Les papiers nécessaires ? Visa ou ESTA ?

img_5dc120f4ba900.jpg

Bien que tous les guides dignes de ce nom préconisent d’acheter vos billets au plus tôt pour un voyage pas cher, lorsqu’il s’agit d’un voyage à l’étranger et notamment pour les USA, ne vous précipitez pas vers le premier comparateur avec votre carte bleue entre les dents. Il vous faudra vérifier que votre passeport est valide avant toute chose, si ce n’est pas le cas commencez les démarches (un passeport, ça va vite).

Les conditions à remplir pour visiter les États-Unis varient en fonction de la nationalité du voyageur, il est donc important de se renseigner à l’avance sur les documents nécessaires pour le départ.

Aucun visa n’est requis pour les citoyens français à condition que :

  • Le but du voyage est le tourisme ou les affaires.
  • Le séjour est inférieur à 90 jours. Il n’est pas possible d’étendre ou de modifier le statut du tourisme ou des affaires.
  • Être citoyen d’un des pays qui ont adhéré au programme d’exemption de visa : Andorre, Autriche, Australie, Belgique, Brunei, Chili, Danemark, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hollande, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Portugal, Royaume-Uni, République de Corée, République tchèque, Saint-Marin, Singapour, Suède, Suisse et Taiwan.
  • Avoir un billet de retour émis par une compagnie aérienne ou une compagnie de croisière qui a signé l’accord avec l’Immigration and Nationality Service et atteindre les États-Unis par l’intermédiaire de cette compagnie.

Si vous remplissez ces conditions, vous pouvez voyager en demandant le formulaire ESTA, vous aurez besoin d’un passeport valide, avec une date d’expiration prévue après votre date de retour. N’oubliez pas non plus que la validité de l’ESTA est de deux ans, ou jusqu’à l’expiration du passeport, elle doit être obtenue 72 heures avant l’embarquement dans le moyen de transport, aérien ou maritime, en route vers les États-Unis.

Renseignez-vous auprès de l’ambassade des États-Unis ou de ses consulats sur les conditions à remplir pour se rendre aux États-Unis.

Quand partir aux USA ?

En raison de l’immensité de leur territoire, les États-Unis ont un climat essentiellement tempéré qui varie en fonction de la zone concernée. Le nord-est du pays est affecté par l’afflux d’air froid et se caractérise par des hivers froids et de fortes précipitations. Dans le sud, les températures sont tropicales, les plaines intérieures sont sèches, avec des températures estivales très élevées. La côte Pacifique a un climat doux et pluvieux au nord, plus sec et plus chaud en descendant vers le sud, jusqu’au climat semi-désertique de la frontière mexicaine.

Si vous avez l’intention de vous rendre aux États-Unis, renseignez-vous avant votre départ sur la région que vous souhaitez visiter, afin d’éviter des surprises désagréables une fois à destination. Il y a beaucoup d’itinéraires à faire aux États-Unis : d’un océan à l’autre le long de la route 66, un voyage dans les parcs américains, visiter ses villes mythiques, la côte ouest ou la côte ce qui fait autant de biomes à traverser et donc des vêtements et autres accessoires à prévoir en conséquence.

Assurance voyage et vaccinations

img_5dc1210292aaa.jpg

Aux États-Unis, les établissements de santé sont excellents, mais les frais d’hospitalisation sont extrêmement élevés, c’est pourquoi il est conseillé de souscrire une assurance santé de voyage pour les États-Unis qui couvre non seulement les frais médicaux, mais aussi le rapatriement ou le transfert vers le pays de l’assuré et des personnes l’accompagnant. Comme nous l’avons vu, la situation sanitaire dans le pays est excellente, mais à un coût extrêmement élevé.

L’assurance voyage pour les États-Unis doit être capable de couvrir tous les frais médicaux, d’offrir une assistance téléphonique 24 heures sur 24 afin de conseiller le meilleur centre de santé et d’éviter d’avoir à avancer les frais, mais d’aller à un contrat sans rien payer. Certaines assurances prennent aussi en change le rapatriement, la perte des bagages, les retards ou d’un service.

Il n’y a pas de vaccinations obligatoires pour aller aux États-Unis. Selon la durée du voyage et les régions que vous visiterez, il est possible que vous deviez prendre certaines mesures, telles que l’hépatite A (si vous voyagez à Hawaï), l’hépatite B (si vous n’avez jamais eu la maladie auparavant), le tétanos-diphtérite (si vous visitez les zones rurales). Pour plus d’informations sur la santé des voyageurs, veuillez consulter le site Web du ministère de la Santé.

On the road again ! Visiter les USA par la route !

La reconnaissance du permis de conduire n’est pas uniforme sur l’ensemble du territoire américain et dépend de chaque État. Avec le permis de conduire français, vous pouvez louer un véhicule et conduire sans aucun problème, bien qu’il soit conseillé que le permis de conduire français soit toujours accompagné du permis de conduire international. Pour plus d’informations sur la mobilité de aux États-Unis voir le site du gouvernement américain.

Modes de paiement pour des vacances aux États-Unis

img_5dc1211e55719.jpg

Inutile de dire que la devise américaine est le dollar américain, tout le monde sait ça ;). Vérifiez la valeur du dollar par rapport par rapport à l’euro avant de partir. Le cours fluctue beaucoup et de toute manière changer de l’argent avant de partir est toujours moins cher qu’une fois sur place. Même si les cartes de crédit sont acceptées partout, vous pouvez emporter une somme d’argent comptant pour de petits paiements. Portez attention aux retraits aux guichets automatiques et assurez-vous d’être au courant du montant de la commission à l’avance. Enfin, n’oubliez pas qu’au restaurant le service n’est pas compris. Il ne faudra pas oublier de donner un pourboire avant de partir (15 à 20% de la note totale).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *