Existant depuis les années 1970 en Europe, le mot gestalt vient de l’allemand « gestalten » qui signifie « donner une structure ». Faisant partie du courant de la psychologie humaniste, elle aide le patient à trouver de lui-même la structure la plus efficace pour régler les soucis de la vie quotidienne.

Qu’est-ce qu’une Gestalt-thérapie ?

Peu reconnue en France, la gestalt-thérapie est une thérapie, qui s’intéresse à l’humain et son environnement direct avant tout. Afin de rétablir une connexion entre le patient et solutions aux problèmes que lui posent son existence. Elle remet en mouvement ce qui est devenu douloureux et ingérable, comme un traumatisme d’enfance, et aide le patient à trouver les solutions en réfléchissant de lui-même pour les trouver et, ainsi, avancer plus sereinement dans sa vie future.

Relationnelle et humaniste, cette thérapie est une alternative à la psychanalyse, en réhabilitant les ressentis corporel et émotionnel.Moins invasive pour le patient, elle propose des pistes et des solutions pour aller vers un changement en douceur. En gestalt-thérapie, le processus passe par une prise de conscience. Que ce soit par lui-même, avec les autres et thérapeute, et son environnement plus ou moins large. Tout blocage ou symptôme à un sens en gestalt et le principe n’est pas de le supprimer mais d’apprendre à composer avec.

Accueillis avec respect et bienveillance, cela permet de visualiser des solutions à plus long terme. Chaque problème de vie peut être soigné en gestalt-thérapie : crises d’angoisse, timidité, troubles alimentaires, sentiment d’exclusion. Cette thérapie est mieux adaptée aux personnes qui cherchent à comprendre le sens de leur souffrance, qui souhaitent se réapproprier leurs émotions ou qui cherchent à se sortir d’impasses répétitives. En encourageant la créativité, la responsabilisation et la réflexion, le patient aidé de son psychothérapeute-gestalt, trouve la force pour trouver les solutions adaptées à ses troubles.

Quel est le travail d’un psychothérapeute Gestalt ?

Les séances en gestalt varient entre 1 heure et 3 heures par semaine. Selon le degré de travail et de souffrance, celles-ci peuvent évoluer à tout instant. Le thérapeute accompagne le patient, tout en se basant sur l’observation, laissant le patient trouver les réponses aux problèmes posés, le tout dans l’écoute et la bienveillance.

Il existe toutes sortes d’exercices pour faciliter le rôle du thérapeute et aider le patient, à prendre une direction plus adaptée à ses difficultés. La gestalt-thérapie est une nouvelle thérapie, émergeant à peine en France. Pour se former, de nombreuses écoles et formations existent et proposent des cursus complets. Il faut 5 ans et plus de 1000 heures pour prétendre à un certificat dans cette spécialisation. En plus d’être une formation continue, les futurs thérapeutes en Gestalt apprennent le savoir de cette thérapie mais aussi le bien-être. Plus d’une quinzaine d’instituts proposent de former les psychothérapeutes de demain.

Cette formation va permettre d’accompagner les patients en les aidant à trouver de vraies solutions à leurs problèmes sur le long terme. Décider de commencer une thérapie demande une régularité et une assiduité nécessaire pour une réussite et une transformation concrète. Plus d’informations sur le site https://www.gestalt.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *