Les sensations de brulures d’estomac sont plus courantes qu’on ne le pense. En effet, ce trouble touche des millions de personnes dans le monde. Selon les statistiques, 31.3% de la population est atteint de ce trouble en France. Pourtant, une meilleure hygiène de vie permet de soulager efficacement ces désagréments. Suivez nos conseils.

Modifier le régime alimentaire

L’alimentation joue un rôle déterminant dans le traitement des troubles digestifs. On remarque par exemple que la prise de certains types d’aliments comme les plats épicés ou le café, les plats trop acides ou trop gras accentue les brulures d’estomac. En fait, cela est dû au relâchement du sphincter qu’ils provoquent. Le sphincter étant le muscle situé dans la transition de l’œsophage et l’estomac, empêchant le contenu de l’estomac de remonter vers l’œsophage. Pour prévenir les remontées d’acides, il faut éviter ces aliments autant que possible ou en manger avec modération.

Une autre solution est de faciliter au maximum la digestion en prenant le temps de bien mâcher les aliments qu’on mange, de prendre ses repas calmement et en position assise et d’éviter les repas copieux au diner.

Faire plus d’exercices

Les brulures d’estomac sont favorisées par la graisse abdominale à cause de la pression que cette masse exerce sur l’estomac, entrainant ainsi les remontées d’acide dans l’œsophage. C’est pour cela que ces désagréments sont courants chez les femmes enceintes, entre autres. Faire des exercices dans le but de réduire cette masse abdominale peut ainsi aider. Si vous souffrez de RGO, certaines positions sont toutefois à proscrire, notamment le fait de se pencher à l’avant vers le bas.

Relaxer

La relation entre le stress et les douleurs d’estomac n’est plus à démontrer. En effet, selon les recherches, notre cerveau est directement en contact avec notre système digestif. Une période de forte tension peut ainsi entrainer des troubles digestifs allant des ballotements, aux différents problèmes de digestion ; l’estomac n’est pas épargné. Le stress a ainsi des répercussions sur le sphincter qui devient plus fragile et l’œsophage plus sensible. C’est pour cela qu’il est nécessaire de se détendre. Quelques techniques de méditations peuvent s’avérer utiles.

Surélever l’oreiller pendant le sommeil

Selon les études, les personnes atteintes de RGO ont souvent des troubles de sommeil. En fait, la plupart des brulures surviennent la nuit. Pour éviter cela, deux consignes simples : ne vous couchez pas directement après le diner, laissez un lapse de temps s’écouler pour que la nourriture ait le temps de transiter dans l’estomac avant de vous allonger, généralement 3 heures sont recommandées. Et une fois allongé, surélevez la tête du lit pour empêcher les remontées d’acide.

Préférer les traitements naturels

Si malgré tout vous ressentez les brulures d’estomac, il est préférable dans un premier temps d’avoir recours aux traitements naturels qui, contrairement aux traitements chimiques, n’ont pas l’inconvénient de la dépendance. En effet, la nature est un allié pour notre bien-être. Certains aliments comme le citron, malgré son acidité, le gingembre ou le persil renferment naturellement des propriétés qui rééquilibrent l’acidité gastrique, il faut les privilégier. Par ailleurs, certains compléments alimentaires à base de plantes peuvent soulager les brulures d’estomac efficacement et cela sans contre-indications particulières.

En conclusion, on peut dire que le maitre mot pour éviter les brulures d’estomac est la modération. Si toutefois malgré nos conseils, les brulures d’estomac sont fréquentes, il sera nécessaire de prendre un rendez-vous chez le médecin pour en connaitre les causes profondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *