Passionné du ballon rond, vous avez toujours rêvé de coacher une équipe de foot et vous souhaitez faire de votre vocation une réalité ? Pour devenir entraîneur de foot, vous n’avez pas besoin d’avoir fait partie de l’Équipe de France ! Point sur les démarches et formations à suivre.

Profil de l’entraîneur de foot

Commençons par une rapide définition de l’entraîneur de foot. Dans l’imaginaire collectif, l’entraîneur est celui qui coache l’équipe de foot nationale et pose avec eux devant les photographes lors des Coupes du Monde. En réalité, l’entraîneur de foot (ou éducateur) peut exercer au sein d’une fédération ou d’un club, et entraîner des amateurs comme des professionnels. Sa mission, en quelques mots, est d’amener ses joueurs au meilleur niveau. Sa méthode de coaching doit donc être adaptée au niveau et au rythme de progression de chacun de ses joueurs, ce qui nécessite à la fois de bien connaître le sport et d’avoir un bon contact humain (et surtout, savoir faire preuve de patience et de diplomatie). L’entraîneur met au point des exercices pour faire progresser ses joueurs et identifie les points forts et faiblesses de chacun pour les placer dans l’équipe et élaborer des stratégies de jeu. Il peut être épaulé par des conseillers techniques et préparateurs physiques. Attention, le métier est moins facile qu’il n’y parait : vous devez savoir motiver, encourager, et faire preuve de fermeté et d’esprit d’équipe.

Quelle formation pour devenir entraîneur de foot ?

Les diplômes à acquérir dépendra du niveau auquel vous souhaitez exercer.

Au niveau départemental, l’aspirant entraîneur devra d’abord passer les deux échelons du Brevet Fédéral d’Initiateur (BFI), ce qui nécessite 40 heures de formation et l’autorisera à entraîner des jeunes de moins de 15 ans. Pour pouvoir entraîner des adultes, il faudra passer le Brevet Fédéral d’Animateur senior (BFA). 30 heures de formations sont nécessaires pour acquérir le diplôme. Il est alors possible d’entraîner des équipes seniors jusqu’en division d’honneur (DH).

Ensuite, le Brevet d’Etat d’Educateur Sportif (BEES1) donne la légitimité pour exercer au niveau régional.

Si votre ambition est de coacher une équipe professionnelle, vous devrez alors passer le Diplôme d’Entraîneur de Football (DEF), qui nécessite une formation de 850 heures et à l’issue de laquelle vous pourrez coacher des clubs de 3ème division, au niveau national. Dernière étape avant la consécration : le Diplôme d’Entraîneur Professionnel de Football (DEPF), qui nécessite 630 heures de formation.

A quoi servent tous ces diplômes et ces longues heures de formation ? Pourquoi avoir été un excellent joueur ne suffirait pas ? Tout simplement parce que les qualités requises pour un entraîneur ne sont pas les mêmes que celles qu’il faut pour être un bon joueur. L’entraîneur doit apprendre à manager une équipe, ce qui nécessite des compétences psychologiques et pédagogiques, mais aussi des connaissances spécifiques telles que la mécanique du corps. Des concepts délicats que l’on n’apprend pas sur le terrain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *