Lorsque l’on prépare son mariage, un des postes de dépense à ne pas négliger est celui du photographe. Il vous en coûtera souvent entre 750 et 2000 euros, en fonction de la durée du reportage (présent à la mairie, à la l’église, jusqu’à l’ouverture du bal ?) en fonction d’à côté tel que la création de livres photo, ou la location d’un photobooth.
Personnellement je vous invite à prendre un professionnel comme Alexandre Moulard photographe à Lyon.
Nous avons fait le choix d’un pro mon épouse et moi, et on ne le regrette vraiment pas. Seulement si vous êtes short niveau finance voici quelques conseils pour être un bon photographe de mariage. Alors évidemment ce n’est pas vous le marié ou la mariée qui allez prendre les photos, 🙂 mais vous pourrez transmettre ce guide à votre futur photographe bénévole :p.

1) Choix de l’appareil photo :

En tant que futur photographe de mariage, on s’attend à ce que vous utilisiez le meilleur équipement disponible sur le marché ou presque, si les mariés vous ont choisi c’est que vous êtes un minimum équipé (sinon c’est qu’ils sont suicidaires 🙂 ) et que vous êtes capables de prendre de belles photos dans n’importe quelle condition d’éclairage.
Cela signifie que si on vous demande de faire votre reportage dans une église sombre, vous aurez besoin d’un appareil photo qui peut gérer un ISO élevé sans compromettre la qualité de l’image (trop de grain).
Je préconise par exemple le Nikon D700, qui est un capteur CMOS plein cadre de 12 mégapixels. Il est connu pour ses hautes performances à ISO élevé.

2) Quels objectifs prendre :

Investir dans de bons objectifs n’est jamais une mauvaise idée (n’oubliez pas vous êtes bénévole, alors faites vous offrir un objectif par les mariés 🙂 ). On considère souvent que l’appareil photo dure 4 ans, vous pouvez par contre être sûr qu’un objectif PRO vous durera pour toujours, à condition de ne pas le maltraiter :).
Malheureusement, il est rare de trouver un objectif sérieux à moins de 500 €. Pour les mariages il est particulièrement important d’avoir un objectif qui est f2.8 ou même moins, le Nikon 24-70 f2.8 est un bon choix. Les téléobjectifs du type 70-200, sont à proscrire, ils ne sont vraiment pas l’idéal pour les portraits.
Si vous achetez un objectif d’occasion, essayez toujours la lentille en premier, vérifiez à la fois l’état des lentilles et la mise au point automatique. Il est aussi possible d’en louer, ce peut être une bonne idée quand on voit le prix d’un objectif. (Surtout que là il ne vous servira que pour le mariage de vos amis, sauf si après votre prestation vous envisagez une reconversion).

3) Connaissez votre appareil photo :

Il est très important de connaître l’appareil photo comme votre poche, car ces machins-là disposent de dizaines de boutons et autres réglages. Alors, prenez le temps de lire la notice. Sur mon Nikon tout est correctement expliqué, sauf à quoi servent les options et dans quels cas les utiliser. Là je vous invite à vous renseigner sur le net.

4) Équipement de secours :

Un slogan, 1 c’est zéro, deux c’est un.
Comprendre pas là que si votre appareil principal ne fonctionne plus et que vous n’avez pas de plan de secours vous êtes dans la m… Alors deux solutions s’offrent à vous :
– Soit vous avez ou vous faites prêter un deuxième appareil similaire ou presque, qui est compatible évidemment avec vos objectifs
– Soit vous vous mettez à l’athlétisme pour échapper à la mariée en furie qui ne manquera pas d’essayer de vous assommer avec son bouquet.

  1. B. Pensez aussi aux batteries, flashs et carte mémoire de secours.

5) Sacs :

Parce que le matériel est lourd et parce que la pression sera grande sur vos épaules (c’est tout de même le jour le plus important de vos amis). Utilisez un sac pour transporter tout votre matériel, quand à la pression je n’ai aucune astuce. Désolé. Il est important de prendre un sac compartimenté de bonne qualité. Qu’il soit évidemment étanche. Des poches où stocker vos batteries de secours et vos cartes de mémoires pour qu’elles soient facilement accessibles.

6) Prenez vos photos en mode RAW :

Il est très important prendre vos clichés avec ce mode, car en intérieur (comme à l’église ou dans le lieu de réception), la balance des blancs n’est pas toujours bien calculée. Avec le mode RAW vous pourrez changer tout ça en postproduction avec Lightroom ou PS (Photoshop).

7) Lumière :

Pour les photos de couple, essayez de les prendre en début de journée ou en fin de journée lorsque la lumière sera plus rasante. Le résultat sera vraiment bien meilleur.

8) La cérémonie :

La meilleure chose à faire lors d’une cérémonie est d’être aussi discret que possible. Bon, c’est valable si vous êtes un photographe professionnel, si vous êtes un ami des mariés, vous avez tout de même le droit de participer un peu à la fête :).
Soyez attentif, à l’affût ! En restant discret, vous pourrez prendre les gens sur le vif, ce qui fera de très beaux portraits naturels.
Et aussi rassurez la mariée, car elle risque de stresser un peu, on se demande pourquoi. Ah si ! Il y a juste une centaine de personnes qui la regarde :).

9) Pour terminer

Enfin, ce ne sont ici que quelques conseils, si vous avez vraiment envie d’aller plus loin dans vos connaissances. Lisez beaucoup de tutoriels en ligne, je pense notamment à ceux sur Photoshop pour la post production. Ne restez pas sur vos acquis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *