Le bureau du futur devra tenir compte de la flexibilité des connexions de la nouvelle société de réseau. La numérisation du monde du travail offre de nouvelles opportunités de marché pour le secteur de la papeterie, de la papeterie et des fournitures de bureau. Le bureau de l'avenir devra s'adapter de plus en plus aux changements induits par le processus de numérisation et de mondialisation en termes de travail, de besoins de communication et de nouvelles méthodes de travail. Tels sont les résultats de l'étude de Harris Interactive, portant sur le marché de la fourniture de bureau.

Avenir de la fourniture de bureau

Bien que l'on pourrait penser le contraire à l'heure où le monde est de plus en plus digitalisé, la fourniture de bureau semble avoir encore un réel avenir. En effet si on se reporte à cette étude, on découvre qu'elles sont encore très utilisées par les Français. 7 personnes sur 10 affirment utiliser un ou plusieurs produits de chaque catégorie des fournitures. On parle justement de 23 catégories différentes utilisées en moyenne par les Français. Les trois catégories les plus utilisées sont dans l'ordre : les produits d'écriture (Stylo / Marqueur / Feutre) à 91%, à 82% les produits de traçage (règle) et ensuite à 78% les machines de bureau (Plastifieuse / Relieuse / imprimante).  

Avenir des bureaux

Il est donc encore plus important pour les entreprises d'offrir à leurs employés un bureau " ouvert ", offrant des espaces de détente et des solutions flexibles pour les réunions et les réunions. 38 % des employés de bureau croient que la collaboration au sein des équipes virtuelles est en hausse, alors qu'actuellement, 50 % des répondants ne travaillent toujours pas du tout au sein des équipes virtuelles. L'un des résultats les plus importants de cette étude est que l'environnement de bureau est actuellement un obstacle majeur à l'efficacité, à la créativité et à la satisfaction professionnelle dans l'entreprise. Dans l'ensemble, 41 % des employés de bureau se sont dits insatisfaits de leur poste de travail actuel, invoquant l'incapacité de participer activement à sa configuration, ainsi que des conditions inadéquates du point de vue ergonomique, lumineux et acoustique.

La place des fournitures de bureau dans un contexte de digitalisation ?

De nombreux outils de gestion de projets comme Trello ou Notion sont utilisés par les employés pour prendre des notes et gérer leurs tâches. Pourtant, malgré la numérisation, l'utilisation des fournitures de bureau traditionnelles reste importante. 82% des actifs déclarent utiliser le support papier pour prendre des notes à leur poste de travail (bloc-notes, carnet, post-it). 58% n'utilisent que ce support et 53% seulement en réunion. Cependant, la numérisation, une plus grande flexibilité et une mobilité accrue dans les bureaux du futur ne représentent pas une voie à sens unique pour la conception du poste de travail. Selon 62 % des répondants, les outils de travail non numériques, c'est-à-dire les fournitures de bureau et les articles de papeterie traditionnels, continueront certainement à perdre de l'importance et 27 % s'attendent à une impulsion supplémentaire du processus de numérisation. Cependant, 43 % des répondants croient qu'il y aura un nouvel équilibre entre les outils de travail numériques et non numériques. En général, 81 % des employés de bureau considèrent que les outils de travail non numériques, à côté des outils numériques, sont très importants ou plutôt importants. L'utilisation d'outils de travail non numériques a une influence particulièrement positive sur les facteurs " mous ", tels que la satisfaction au travail et le bien-être. Selon les participants à l'enquête, ces produits sont moins importants pour l'efficacité et la sécurité des données au bureau. Seulement 9 % disent qu'en 2025, la papeterie, la papeterie et les fournitures de bureau traditionnelles ne seront plus importantes ou d'importance mineure. Les évaluations détaillées des différents produits utilisés dans l'organisation du bureau et du poste de travail montrent clairement dans quelle direction l'équilibre entre les outils numériques et non numériques va évoluer : les classeurs et les classeurs ne seront plus d'aucune utilité en 2025. Mais aussi dans le domaine informatique, certains produits perdront de leur importance, en premier lieu les PC et les imprimantes (jusqu'à 25%), qui seront remplacés par des ordinateurs portables et des tablettes. Les répondants croient que d'autres outils de travail non numériques deviendront encore plus importants ou établis au cours des 10 prochaines années : d'abord et avant tout le stylo et le surligneur, mais aussi les étiquettes adhésives et les articles pour ranger et organiser divers documents. L'étude a révélé que les entreprises du secteur de la papeterie, de la papeterie et des fournitures de bureau devraient se concentrer particulièrement sur les outils de présentation professionnelle. Les tableaux à feuilles mobiles, les tableaux blancs et les écrans de projection deviendront de plus en plus importants d'ici 2025, selon les répondants.

Fourniture de bureau et écologie

L'impact sur l'environnement des produits devient un critère de plus en plus important pour les Français et les entreprises dans leurs achats. C'est aussi le cas pour la fourniture de bureau. En effet 72% accordent de l'importance aux fournitures faites à partir de matériaux recyclés et 71% sont intéressés par la prise en compte de l'écologie dans leur espace de travail.

img_5c702af5cda4e.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *