Comment chauffer un espace extérieur ? 1Si vous avez une belle terrasse ou un beau jardin, même couvert par un auvent ou fermé par une véranda, ne pensez pas que vous devez renoncer à les utiliser juste parce que l’hiver approche. En fait, il existe de nombreuses solutions conçues pour le chauffage extérieur, qui ont depuis longtemps été adoptées par les lieux publics ou par les restaurateurs pour chauffer les terrasses.

Les appareils pour les parasols chauffants sont disponibles dans de nombreux types différents, à l’électricité ou au gaz qui sont les plus communs.

S’il fait beau et qu’il ne pleut pas, il est donc possible de passer des heures agréables à l’extérieur, sans courir le risque d’attraper froid.

Aujourd’hui, nous trouvons sur le marché des solutions qui sont également assez élégantes d’un point de vue esthétique et qui sont incluses dans des gammes de prix qui les rendent accessibles aux particuliers. Voyons un bref aperçu des différents types d’appareils avec lesquels on peut chauffer les terrasses et les jardins.

Parasol chauffant

Comment chauffer un espace extérieur ? 2Les parasols chauffants sont probablement le type de chauffage extérieur le plus connu et le plus répandu, car ils allient leur fonctionnalité à une esthétique agréable et non envahissante. Ce sont souvent les modèles choisis par les restaurateurs ou les professionnels. Bien qu’il porte le nom de parasol, ils n’ont pas pour fonction de faire de l’ombre. La puissance de ces machines permet de chauffer une surface de 30 m² avec une puissance allant de 9kW à 13 kW. On peut aujourd’hui les trouver de partout, comme sur la boutique en ligne Happy Garden. Le plus grand nombre des modèles fonctionnent au gaz.

Lire aussi  10 conseils pour réussir la culture de vos tomates

Radiateurs infrarouges extérieurs

Comment chauffer un espace extérieur ? 3Le chauffage infrarouge est basé sur le principe de l’irradiation et chauffe l’espace autour de l’appareil de manière uniforme.

Les radiateurs infrarouges ont donc l’avantage de chauffer immédiatement l’espace de la terrasse ou l’environnement extérieur en général.

Les appareils utilisant cette technologie peuvent être installés en les fixant au mur ou en les plaçant sur un support spécial. Certains modèles peuvent être activés par télécommande.

Cependant, vérifiez que les appareils que vous achetez sont résistants à l’eau et peuvent donc être placés à l’extérieur.

Poêles d’extérieur

Les poêles sont l’appareil de chauffage extérieur transportable classique, car ils ne nécessitent généralement pas de conduit d’évacuation de la fumée.

Les modèles à essence, par exemple, peuvent facilement être utilisés à l’extérieur, surtout les modèles modernes, qui sont plus puissants et surtout plus sûrs que certains modèles du passé.

Les plus récentes permettent en outre de chauffer l’environnement par infrarouge plutôt que par convection (technologie plus utilisée par le passé), car le chauffage s’effectue plus rapidement (ce qui est particulièrement important pour les environnements extérieurs).

Les modèles portables ont des coûts assez bas, en moyenne autour de 90 euros, alors que pour ceux qui nécessitent une installation fixe, les coûts augmentent et se situent autour de 250 euros.

Les chauffages d’extérieur halogènes peuvent également être utilisés pour les espaces extérieurs, qui combinent parfois la fonctionnalité de l’éclairage et du chauffage.

Il existe, par exemple, des modèles qui sont suspendus et qui peuvent faire penser à un lustre.

Le coût d’un poêle halogène se situe entre 100 et 150 euros. Considérez cependant que chacun d’entre eux est capable de chauffer une pièce d’environ 10 mètres carrés. Pour une terrasse plus grande, il faudra donc calculer le nombre d’appareils nécessaires.

Lire aussi  Les tendances 2018 au jardin

cheminée ou Foyers au bioéthanol pour l’intérieur et l’extérieur

Une dernière proposition intéressante pour chauffer une terrasse ou un jardin peut être la cheminée au bioéthanol.

Ce type de cheminée produit une flamme aussi brillante que celle d’une cheminée traditionnelle, mais pour son fonctionnement, elle ne nécessite pas de conduit d’évacuation des fumées, qui ne sont pas produites par la combustion, ni de vapeur ou de cendres.

L’appareil peut donc être installé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Les coûts varient d’environ 100 euros à plus de 700 euros pour les modèles plus élaborés et plus grands avec verre de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *