Contrairement à la croyance populaire, une voiture qui a atteint la fin de sa vie est une ressource très précieuse. Au lieu de le considérer comme un déchet à envoyer à la casse sans ménagement, regardez là une dernière fois et dites-vous qu'elle aura une seconde vie. En effet, plus de 80 % des matériaux d'une voiture sont entièrement recyclables. De plus, un véhicule hors d'usage doit être traité conformément à la directive européenne VHU (2000/53/CE) et faire en sorte que celui-ci a bien une seconde vie dans le respect total de l'environnement. La meilleure façon de s'en assurer est de faire enlever votre véhicule par un epaviste. Il connait les centres agréés VHU et vous récupérera votre voiture gratuitement.

En France, le secteur de la mise à la casse de véhicules est un phénomène extrêmement important. Une ressource incroyable de matériaux à prélever dans les sites d'enfouissement.

Les composants et les pièces de rechange de la voiture peuvent être divisés en fonction du matériau qui les compose et être recyclés de manière appropriée. L'objectif est de pouvoir récupérer le plus possible afin que seule la "carcasse" du véhicule soit destinée à la démolition, une opération qui permettra, entre autres, de récupérer le métal qui la compose.

Premièrement, un véhicule hors d'usage doit être dépollué. Dans la première étape du traitement, en effet, il est nécessaire de récupérer du véhicule tous les liquides dangereux pour l'environnement, à savoir l'huile, le carburant, le liquide de frein et le liquide de refroidissement, de les collecter dans des conteneurs spéciaux avant de les envoyer aux ateliers agréés afin qu'ils puissent être recyclés de manière optimale.

Mais alors qu'est-ce qui est possible d'être recyclé dans une voiture ?

Les matériaux de consommation

  • Huile moteur

Indispensable au fonctionnement de tous les moteurs à combustion, l'huile une fois vidangée devient un déchet dangereux. Si elle venait à être dispersée dans l'environnement, elle pourrait polluer les zones aquifères, compromettre la survie de la faune et de la flore marines ou, si elle est brûlée, libérer des polluants dans l'atmosphère. L'huile moteur doit être correctement recueillie et alors elle pourra être régénérée et devenir une nouvelle huile de base, ou alors être envoyée dans des usines industrielles autorisées à l'utiliser comme carburant.

  • Batteries

Les batteries d'un véhicule sont utilisées lors du démarrage, pour l'éclairage et tous les appareils demandant de l'électricité au sein du véhicule. Mais une fois la batterie arrivée en fin de vie, elle devient un déchet très dangereux pour l'environnement, en raison de la présence de métaux lourds, comme le plomb, le chrome, le cadmium, le cuivre, le zinc et le mercure. Pour éviter leur rejet dans l'environnement, ils doivent être correctement collectés, traités et recyclés.

  • Pneus

Chaque année en France, il y a environ 500 000 tonnes de pneus qui sont mis sur le marché. On peut donc en déduire qu'il y en a autant qui sont usés. Ces déchets sont alors destinés à être collectés et valorisés. Un pneu en fin de vie peut être traité et peut être transformé en des granulés de caoutchouc et de poudre, avec de nombreuses applications (secteur de la construction et de la route, industrie du caoutchouc, surfaces sportives ou anti-traumatisme), mais il est aussi une source d'énergie importante pour les secteurs industriels à haute intensité énergétique.

Les composants de la voiture qui peuvent être recyclés

  • DEEE et ampoules

Les équipements électriques et électroniques ainsi que les ampoules d'une voiture peuvent être facilement collectés. Certains des composants peuvent contenir des matières précieuses ou des terres rares. Quant aux ampoules, le verre utilisé, une fois qu'il est lavé et déchiqueté, peut trouver de nouvelles applications aussi bien dans le bâtiment (laine de verre, isolants) que dans la vitrification des surfaces carrelées.

  • Verre

Le pare-brise, la lunette arrière et les vitres latérales d'une voiture peuvent également être récupérés. En effet, le verre à l'intérieur d'une voiture peut être correctement enlevé et collecté afin d'être envoyé à des usines spéciales spécialisées dans l'élimination des feuilles de verre. Grâce aux possibilités infinies, le recyclage du verre représente une excellente opportunité pour l'environnement.

  • Plastique

Il y a beaucoup de composants en plastique dans une voiture : du tableau de bord aux revêtements de portes, en passant par le pare-chocs et les essuie-glaces, une voiture qui a atteint la fin de sa vie a beaucoup de plastique à jeter. Au lieu de devenir des déchets destinés à l'enfouissement, le plastique contenu dans un véhicule peut être récupéré. Certaines parties de la voiture (comme le pare-chocs par exemple) peuvent être récupérées avant la démolition et envoyées au recyclage; d'autres, cependant, sont récupérées après le broyage de la carcasse et séparées selon la couleur et la composition du polymère.

  • Métaux

Comme le verre, les composants métalliques d'une voiture peuvent également être récupérés et ont une seconde vie, notamment ceux en acier et en aluminium qui peuvent être recyclés à l'infini sans perdre leurs qualités respectives. Dans ce cas également, certains composants (comme les jantes par exemple) sont retirés de la voiture et envoyés au recyclage; d'autres, cependant, sont récupérés après le broyage de la carcasse et séparés selon leur composition.

Publié dans : Auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *