Grâce au festival, de nouveaux artistes sont découverts, la rencontre des musiciens est facilitée, l'évolution de l'accordéon est favorisée, les contacts entre les artistes et le public sont stimulés et, surtout, les gens ont la possibilité de redécouvrir cet instrument adapté aux différents genres musicaux. Voici comment, sur les notes de l'accordéon, vous commencez le matin une promenade vers le centre, le quartier médiéval caractérisé par des rues pittoresques et de hautes maisons, qui est situé autour de la cathédrale. Entre une ruelle et une place ouverte, on peut voir de nombreux bâtiments d'une belle architecture, même de petite taille, décorés de balcons et de portes d'entrée sophistiquées, qui défilent à côté de maisons médiévales comme la Maison de Loyac, construite en pierre et enrichie par deux petites tours, et la Maison Lauthonie.

La Cathédrale est le monument le plus important de la ville, construit près de la rivière entre les XIIe et XIIIe siècles dans un mélange de style roman qui abrite également des éléments gothiques. L'imposant clocher, avec la flèche la plus haute de tout le département, fut ajouté plus tard à sa construction. A l'intérieur du cloître de la cathédrale, le Musée des Arts Traditionnels accueille des expositions intéressantes sur l'histoire de l'édifice religieux, de Tulle et de la région environnante, incluant l'art religieux, la sculpture et la poterie locale. Le après-midi vous pouvez visiter l'église Saint-Pierre, la chapelle de l'Hôpital et le Palais de Justice, près de la rivière. En se promenant sur la Place de la République, on peut admirer la belle façade du théâtre du XIXe siècle. Le lendemain peut être consacré à deux villes de la région, également pleines de charme : Uzerche, un grand village médiéval au nord-ouest, et Argentat, une ville pittoresque sur la rivière Dordogne au sud-est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *