Avec les beaux jours, les personnes ayant toujours rêvé de s'offrir un saut en parachute se laisseront plus facilement tenter. Il fait beau, chaud, le ciel est dégagé, c'est le moment de l'année idéal pour sauter le pas. Cependant, avant de se jeter dans le vide, mieux vaut connaître quelques informations pour savoir ce qui vous attend…

Un saut en parachute, comment ça se passe ?

Pour commencer, il est bon de faire une petite piqûre de rappel surtout s'il s'agit de votre premier saut en parachute. Le saut en parachute est une pratique sportive qui se fait au sein de club, associations et écoles de parachutismes. Pour les débutants, les étapes qui composent cette activité se dérouleront souvent de la même manière d'un lieu à l'autre. Tout d'abord, il faudra prendre rendez-vous en précisant combien de personnes comptent faire un saut en parachute pour que l'organisme qui s'occupera de préparer l'activité puisse anticiper.

Une fois sur place, des professionnels commenceront par vous expliquer comment va se dérouler l'activité, ils vous sensibiliseront aux diverses consignes de sécurité et répondront aux différentes questions. Ensuite, c'est à la phase d'équipement qu'il faudra passer. Bien souvent, une combinaison sera fournie, mais il est préférable de venir dans des vêtements confortables, baskets aux pieds. Des lunettes et parfois des casques seront également prêtés le temps de la durée du saut. Arrive ensuite le moment de grimper dans l'avion, chaque personne qui sautera sera accompagnée d'un professionnel qui sautera avec elle en tandem (c'est à dire accroché l'un à l'autre).

Ainsi, tout le monde montera à bord et l'avion prendra de la hauteur jusqu'à la bonne altitude. Viendra ensuite le moment tant attendu du saut en parachute. C'est le moniteur qui sécurisera les attaches et donnera ensuite le « top » pour sauter depuis l'avion, s'en suivra ensuite un temps de chute libre, puis le moniteur ouvrira le parachute ce qui permettra de terminer la course vers le sol. Enfin viendra le moment de l’atterrissage. Il faut parfois un petit temps pour se remettre de ses émotions, mais c'est une expérience qui est généralement très appréciée par celles et ceux qui décident de se lancer (plus d'informations sur le sujet sur le blog Sportweek.fr).

Ce qu'il faut savoir avant de se lancer

Même si le saut en parachute est une activité très régulièrement pratiquée, il n'en reste pas moins qu'elle comporte des risques et il faudra donc s'assurer de s'adresser à un club, une association ou encore une école de parachutisme sérieuse qui a l'habitude de proposer ce type de prestation. Les personnes souffrant de problèmes cardiaques, vertébraux ou ORL ne pourront pas pratiquer le saut en parachute, car cela représente un risque de santé. Qui plus est, les mineurs seront acceptés la plupart du temps à partir de l'âge de 15 ans, mais uniquement avec une autorisation parentale en leur possession. Il existe également un poids et une taille minimum (et maximum) à respecter pour pouvoir sauter. Ainsi, il faudra commencer par se renseigner auprès de l'organisme choisi afin de savoir s'il sera effectivement possible de vivre cette expérience. Côté coût, il faudra bien souvent compter entre 250€ et 400€ pour un premier saut (un article sur le sujet ici). Les tarifs sont variables selon l'organisme, mais aussi la situation géographique, car tous les panoramas ne sont pas les mêmes.

Enfin, il est tout à fait possible de garder une trace de cette expérience. En effet, il sera bien souvent possible d'opter pour plusieurs types d'options vidéos et photos. On pourra par exemple opter pour l'installation d'une GoPro (il n'est pas possible d'apporter la sienne, c'est l'organisme uniquement qui fournira le matériel), mais il sera également possible de demander à ce qu'un second sauteur filme la descente en se tenant en face de soi. Un coût supplémentaire qui peut être considérable, mais qui peut en valoir la peine si l'on souhaite se souvenir de ce moment unique (et avoir des preuves que l'on l'a effectivement fait!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *