Comment lire et interpréter une courbe de croissance ?

Pour comprendre le développement des enfants dès les premiers mois de leur vie, les courbes de croissance sont des valeurs de référence utiles pour faire le point sur la santé des jeunes enfants.

Ces courbes sont des valeurs sur la base desquelles le pédiatre, en fin de grossesse et lors des examens médicaux de routine, peut déterminer le niveau de croissance du corps de l’enfant. Les valeurs du poids, de la taille, du périmètre crânien pour les enfants de quelques mois seront notées et rapportées sur un graphique comportant des courbes de références représentant une “norme”. Ces normes ont été construites à partir de statistiques faites sur cent groupes d’un millier d’enfants de même âge et de même sexe pour former un échantillon représentatif (un groupe est un centile).

Ainsi, une fois cela fait, la courbe du graphique qui s’approche du 50e centile représente la moyenne de la population. Ainsi il vous sera possible de savoir si votre garçon ou votre fille appartiendra à l’un de ces groupes et de juger s’il est plus ou moins éloigné du 50e centile et donc des caractéristiques moyennes de la population. Comme vous l’avez compris, il s’agit de définir les valeurs moyennes de référence afin que le pédiatre puisse comprendre comment votre enfant grandit. De la même façon, il surveillera également le poids dès le premier mois de vie, qu’il mettra en relation avec le poids (pour surveiller surpoids ou toute carence). Enfin, il existe un tableau et un graphique avec des courbes de croissance spécifiques par pathologie, dans ce cas, ils sont utiles pour suivre la croissance de groupes particuliers de patients affectés par certaines pathologies (un exemple : les patients atteints du syndrome de Down).

Comment se déroule l’examen pour enregistrer la croissance de l’enfant ?

Comment lire et interpréter une courbe de croissance ? 1 La croissance corporelle de chaque individu n’est pas toujours la même, mais suit un chemin bien différent qui doit être maîtrisé. Les garçons et les filles grandissent de manière différente, selon leur âge. On peut par exemple observer des croissances impressionnantes à certains moments de la vie (au moment de la puberté généralement) et au contraire, à d’autres moments, la croissance peut se ralentir. Afin d’enregistrer la croissance de votre enfant, il est conseillé de rendre visite au pédiatre et ensuite chez le médecin traitant de l’enfant périodiquement.

Que fait spécifiquement le pédiatre pour prendre la mesure ? Tout d’abord, il pèse le bébé : pour cette opération, il est important de retirer les vêtements, qui pourraient biaiser la valeur finale. Ensuite, le pédiatre mesurera la taille et enfin, uniquement dans le cas des nourrissons jusqu’à l’âge d’un an, il mesurera le périmètre crânien. Alors, il inscrit les chiffres sur le tableau des centiles et procède aux croisements des données avec les courbes de références. De cette façon, en observant les courbes, il est très facile de comprendre si le développement de votre enfant progresse bien depuis la naissance ou s’il est nécessaire d’intervenir en approfondissant la situation par des examens spécifiques. Ainsi comprendre une courbe croissance vous permettront d’interpréter tous les signes. Des changements brusques dans la courbe de croissance peuvent signifier plusieurs choses, il est donc important de garder un œil sur les chiffres.

Courbes de croissance : comment interpréter les données

Si, en tant que parent, vous vous demandez comment interpréter les données de croissance de votre enfant, ne vous inquiétez pas : nous voulons vous rassurer en vous disant que le pédiatre vous tiendra informé de toute variation ou anomalie. On peut généralement dire que si la courbe de croissance observée a une tendance régulière, cela signifie que l’enfant grandit de manière constante et appropriée. Dans l’éventualité où, des écarts sont détectés par rapport à la valeur de référence, le médecin évaluera l’opportunité d’effectuer des tests. Si toutefois votre enfant venait à être confronté à ce genre de problème, ne vous alarmez pas, car cela ne signifie pas nécessairement quelque chose. En effet, de nombreux facteurs sont à prendre en compte avant de tirer toute conclusion. Quelques exemples ? La génétique et l’histoire familiale font qu’un enfant est beaucoup plus grand ou au contraire plus petit, que la moyenne. Beaucoup de choses dépendent de la lignée et de l’ascendance, mais le sexe joue également un rôle : les garçons et les filles se développent de façon totalement différente.

Pourquoi les courbes de croissance sont-elles utiles ?

Tout d’abord, les courbes de croissance permettent de comparer différents paramètres d’un même individu : normalement, il devrait y avoir une certaine harmonie entre le poids et la taille, mais même dans ces cas, il y a d’autres facteurs à prendre en compte. La proportion doit rester aussi inchangée que possible dans le temps : s’il y a une disproportion poids/taille excessive par rapport à la classe d’âge, il peut y avoir un problème. L’exemple le plus courant est l’obésité, où dans le tableau les courbes pour le poids seront beaucoup plus élevées que celle de la taille. Il ne faut pas sous-estimer la disproportion relative entre ces différentes valeurs :

  1. le périmètre crânien de l’enfant (qui est important pour éviter une croissance anormale du cerveau)
  2. taille
  3. poids

Ces données reflètent pleinement la structure physique particulière de l’enfant, ainsi que toutes les caractéristiques que l’on retrouve souvent chez les parents.

Dans tous les cas, les données courbes doivent toujours être évaluées et interprétées par le pédiatre qui prend en compte

  1. le poids et la taille de l’enfant ou du bébé
  2. l’âge gestationnel (c’est-à-dire le nombre de semaines de grossesse)
  3. la taille et la corpulence des parents
  4. l’état de santé général de l’enfant

Il est bon de savoir que chaque enfant a son propre rythme de vie et de croissance : seul le médecin peut évaluer si la croissance et le développement se déroulent dans la bonne direction.

courbes de croissance en France et dans le monde

Les pédiatres français utilisent les tableaux de courbes de l’Organisation mondiale de la santé établie et met à jour périodiquement sur la base d’études sur des échantillons de population.

À ce stade, nous devons considérer que ces graphiques de courbes varient d’un groupe ethnique à l’autre et que les chiffres sont différents selon la zone géographique dans laquelle on est né, mais aussi parfois de la culture (régime alimentaire). Ainsi les courbes de croissances peuvent être différentes d’un pays à l’autre.

Enfin, vous pouvez faire des comparaisons avec les enfants d’autres parents, c’est normal et tout parent le faire de façon automatique. Alors vous vous demanderez pourquoi votre enfant est plus petit que son copain, mais en tant que mère, rappelez-vous que la croissance est subjective et toujours différente. Le tableau indiquant la courbe de votre enfant n’est donc qu’une indication approximative et seul l’avis d’un médecin pourra vous éclairer sur le sujet.

Julien

Alban

Passionné d'informatique ?, de cyclisme ? (enfin de sports en général) et de pâtisserie ?, c'est à moi que reviennent ces sujets. J'espère qu'aux travers de mes publications et celles de Hugo vous trouverez les réponses à vos questions. J'aurai plaisir à répondre à vos questions complémentaires en commentaires ?

Laisser un commentaire

En cours ( 4 min) : Comment lire et interpréter une…