Avez-vous déjà ressenti des picotements lorsque vous entendez un son particulier ? Êtes-vous déjà entré dans un état de relaxation profonde en vous faisant couper les cheveux ? Avez-vous déjà vécu une transe quand quelqu’un parle d’une voix très douce ? Si c’est le cas, alors vous savez ce que ressent l’ASMR. ASMR signifie Autonomous Sensory Meridian Response, qui est devenu de plus en plus populaire ces derniers temps, surtout en ligne. L’une des raisons est qu’il semble être extrêmement utile pour s’endormir, soulager le stress et se sentir rajeuni. En termes simples, l’ASMR peut se présenter sous la forme d’une variété de sensations qui apaisent l’esprit, telles que des picotements, le calme, le vertige et la relaxation. Elle est souvent obtenue par une variété de déclencheurs doux, tels que des chuchotements, des paroles douces, des contacts légers, des sons apaisants…

Qu’est-ce que l’ASMR ?

L’ASMR peut être ressentie, mais il n’est jamais très simple de décrire ce que l’on ressent, surtout quand on parle de méditation. En termes simples, c’est une sorte de picotement que vous ressentez dans votre cerveau. C’est comme un « mal de tête » agréable qui se glisse le long de votre colonne vertébrale. Tout le monde ne ressent pas l’ASMR, mais il y a certains déclencheurs externes qui peuvent les déclencher. Il n’y a rien de sexuel là dedans, même si certain peuvent ressentir excitation sexuelle… Les déclencheurs et les sensations peuvent différer en fonction des personnes.

Voici quelques exemples d’ASMR : un artiste peignant sur une toile, une personne faisant de la poterie, ou une personne murmurant dans une église, etc. En termes simples, l’ASMR est une sensation réconfortante et profondément relaxante qui s’accompagne généralement de picotements dans la tête. Habituellement, le picotement commence à l’arrière du cou, se propage à travers le cuir chevelu, puis descend par la moelle épinière. Certains le sentent aussi dans les membres, le dos et les épaules.

L’ASMR est une expérience subjective qui est liée à différents facteurs. Deux personnes peuvent avoir les mêmes déclencheurs et avoir des réactions différentes. Une ne ressentira presque rien alors que l’autre aura des picotements que nous avons décrits ci-dessus. Pour cette raison, il n’y a pas beaucoup d’études scientifiques sur le sujet et celles qui existent ne sont pas toujours concluantes. Cela ne veut pas dire que l’ASMR n’existe pas, mais qu’elle peut être difficile à définir et peut varier d’une personne à l’autre. Les avantages sont principalement anecdotiques, mais les expériences semblent généralement positives et stimulantes, avec peu ou même pas d’effets secondaires indésirables.

Utilisation de l’ASMR comme méthode de traitement

La sensation de relaxation que vous procure l’ASMR est utile pour favoriser le sommeil. Selon une étude, de nombreuses personnes aiment regarder des vidéos de leurs déclencheurs ASMR avant d’aller au lit, car cela aide à avoir un sommeil réparateur. L’ASMR s’avère également efficace pour les changements d’humeur. L’expérience de l’ASMR peut être utile pour traiter les symptômes de la dépression, soulager le stress et se sentir mieux physiquement et mentalement. Les scientifiques tentent de déterminer si l’ASMR peut aider à traiter des problèmes comme les troubles de paniques, la dépression, l’anxiété, l’insomnie et le stress chronique. Il y a peu de preuves, probablement parce que tout le monde vit l’ASMR différemment et qu’il n’existe pas encore de méthode de stéréotypage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *