Il existe de nombreuses techniques pour réduire sa consommation d’énergie, quelle que soit votre motivation (financière, écologique, ou les deux !). On pense aisément à l’isolation ou à l’installation d’ampoules LED, mais on parle encore peu de la domotique. Pourtant, l’automatisation de vos installations peut vous permettre d’économiser jusqu’à 15% de votre consommation d’énergie. Découvrez comment…

La domotique en quelques mots

Tout d’abord, rappelons ce qu’est la domotique : il s’agit de l’ensemble des techniques vous permettant d’automatiser la gestion de vos installations à domicile. Il y a plusieurs intérêts à mettre en place un système domotique : assurer votre confort (avec l’automatisation de votre portail ou de vos volets par exemple), garantir votre sécurité (mise en place d’une alarme), mais aussi mieux maîtriser votre consommation d’énergie, que ce soit le chauffage ou la climatisation (avec un programmateur) ou l’électricité (avec un système d’éclairage automatique). En résumé, la domotique vous permet de faire en sorte que vos appareils s’adaptent à votre mode de vie, et non le contraire.

Il y a plusieurs types d’équipements domotiques qui s’adaptent à vos besoins : l’automatisation, la programmation, les appareils intelligents, les capteurs et alarmes qui se déclenchent selon des critères que vous personnalisez au préalable, la commande à distance via votre smartphone ou une télécommande… Chacun de ces équipements vous permet d’ajuster votre consommation énergétique en fonction de vos besoins, et donc, logiquement, de réduire votre facture d’énergie.

Faites des économies d’électricité !

La domotique vous permet tout d’abord d’optimiser votre système d’éclairage. Des détecteurs de mouvements, par exemple, permettent d’éteindre les lumières automatiquement lorsque vous quittez une pièce (même pour 5 minutes). Sachant que l’éclairage représente jusqu’à 18% de la consommation électrique annuelle d’un foyer (hors chauffage), on s’aperçoit vite que chaque geste compte !

Vous pouvez également diminuer votre consommation électrique en agissant sur vos appareils en veille, qui représentent, eux, 11% de la consommation électrique. Lorsque vos ordinateurs, votre télévision ou votre lecteur DVD (pour n’en citer que quelques-uns !) sont en veille, contrairement aux idées reçues, ils consomment aussi de l’énergie. On estime d’ailleurs que 50% de la consommation électrique annuelle de ces appareils se fait en mode veille. S’il s’agit d’un oubli de votre part, la domotique vous permet d’automatiser leur mise en veille pour que vous n’ayez pas à y penser constamment. De même, vous pouvez programmer une recharge de vos appareils lors des heures creuses. Toutes ces actions devraient vous permettre de diminuer votre consommation électrique de 15 % !

Faites des économies de chauffage !

Il en va de même pour le chauffage ou la climatisation. A l’aide d’un programmateur, vous pouvez décider d’éteindre le chauffage en journée, quand personne n’est à la maison, et de le rallumer automatiquement une heure avant de rentrer pour bénéficier du confort d’une maison chauffée. La domotique vous aide également à tirer parti de l’énergie naturelle (par exemple, baisser les stores en journée l’été pour garder la fraîcheur et limiter le besoin de climatiser). Là aussi, vous avez la possibilité de réduire de 15% votre facture de chauffage.

Bien entendu, tout cela a un coût. Voyez-le comme un investissement ! Et renseignez-vous avant de vous lancer : il existe de nombreuses aides et subventions pour ceux qui veulent installer un système de domotique à leur domicile (le crédit d’impôt transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, les subventions de l’Anah…). Vous n’avez plus d’excuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *