Comment mettre en valeur le plafond

Blanc ou coloré, avec ou sans poutre, incliné ou non : le plafond souvent invisible et anonyme – peut devenir un élément qui catalyse l’attention et embellit une pièce ou peut-être même la maison entière.

Les plafonds d’une maison sont ne font pas l’objet d’une attention particulière. Mais il ne faut pas les sous-estimer : dans certains appartements, ils peuvent même devenir le point fort. Bien sûr, il faut savoir en tirer le meilleur parti. Et il ne s’agit pas forcément de ceux qui sont très importants, comme les plafonds à fresques ou ceux avec des caissons en bois anciens : même les plafonds les plus ordinaires peuvent être personnalisés et avec quelques astuces, ils peuvent devenir attrayants. Voici quelques idées qui j’espère égaieront les surfaces qui nous surplombent.

Il y a plafond et plafond, bois, plâtre, stucs :

Commençons par parler des plafonds, avec un conseil pour ceux qui doivent rénover une maison d’époque ou une vieille maison : souvent, sous les faux plafonds, se cachent des merveilles. Et cela vaut la peine d’essayer de faire en sorte que le constructeur prenne un “échantillon” pour vérifier ce qu’il y a en dessous et ensuite décider si cela vaut la peine de restaurer l’original, peut-être au moins dans une pièce.. Voyons donc quelques exemples pratiques : commençons par les plafonds en bois, puis passons aux plafonds en plâtre.

Plafond en bois : même s’il n’a pas de valeur, il rend la pièce spéciale

Par exemple, lors de la rénovation d’une vieille maison, alors que vous rénovez le plafond en plâtre qui s’effrite et qui menace de s’effondrer, qu’il y avait en dessous des poutres et des planches en bois.

Ce plafond n’a rien de spécial, et certainement pas de valeur, mais du fait qu’il soit différent permet d’en tirer parti. Il est possible de le garder en le modernisant, en les blanchissant légèrement avec un glacis blanc/gris pour homogénéiser l’ensemble par exemple (au passage, ce guide vous expliquera comment peindre un plafond). L’effet final est un gris clair qui n’est pas compact. Le problème de ce type de rénovation est qu’en enlevant le faux plafond, on supprime une partie de l’isolation, ce qui peut engendrer des déperditions thermiques, mais aussi acoustiques.

Poutres en bois à effet décapé : pour la maison de campagne, mais pas trop rustique

Prenons maintenant l’exemple de combles aménagés, où le plafond est fait de dalles de plâtre et de poutres en bois apparents sombres. Ces poutres sombres ne sont généralement pas voulues, car nous souhaitons tous des maisons lumineuses.

La solution est de poncer, puis peindre avec une laque spéciale pour bois à base d’eau, et de poncer à nouveau pour créer un effet plus moussé et non compact, ce qui permet de voir les veines du bois. Le résultat n’est pas trop rustique, mais c’est une solution très adaptée à une maison de campagne plutôt qu’à une maison de ville.

Faisceaux blancs compacts

Voici une solution qui convient également à un appartement en ville : les poutres, qui sont le seul élément en bois du plafond, ont été peintes en blanc mat. De cette façon, ils caractérisent la pièce, tout en restant très “propres”, grâce aussi aux panneaux de plâtre qui les séparent. Le résultat obtenu de cette manière permet de créer un contraste parfait pour ce type d’appartement, qui est un petit loft urbain avec une saveur contemporaine sans être pour autant minimaliste. Pour le mettre encore plus en valeur, il est possible de peindre une résine blanche au sol.

Le plafond en plâtre / stuc coloré

Une stratégie de décoration qui ne passe pas inaperçue consiste à peindre le plafond dans une couleur forte.  La solution adoptée par plafond coloré est parfaite pour ceux qui veulent être audacieux, frappants et dramatiques. Il est possible d’utiliser la couleur principale descendre jusqu’en dessous des cadres décoratifs et inclut la partie supérieure de la porte-fenêtre. Il est aussi possible de décider de peindre également les stucs et la rosace centrale (s’il y en a une), car si la teinte de la peinture est forte, laisser ces éléments en blanc aurait créé un contraste excessif. Toutefois, si la couleur principale avait été plus légère (comme un gris perle) ce contraste aurait été agréable.

Décor doux : plâtre et corniches mis en valeur par des couleurs douces

Dans une maison du début du siècle, le plafond est décoré de belles corniches en plâtre qui ont été mises en valeur par des combinaisons de couleurs claires allant du gris au bleu clair en passant par le sarcelle. Ces couleurs très délicates avec un contraste doux mettent en valeur les décorations, soulignant l’effet tridimensionnel.

Plafond coloré pour proportionner visuellement la pièce

Dans un hall d’entrée ou le couloir d’une maison ancienne, sans décorations ni stuc, mais avec une belle hauteur (4 mètres) et un caractère important, un faux plafond aurait écrasé les proportions des portes et de la fenêtre en verre donnant sur la pièce. C’est pourquoi il peut être intéressant de jouer avec les effets d’optique. Par exemple, peindre le plafond dans une couleur rouge, brique, chaude et sombre “abaisse” visuellement l’espace et rend la pièce plus chaleureuse.

Julien

Alban

Passionné d'informatique ?, de cyclisme ? (enfin de sports en général) et de pâtisserie ?, c'est à moi que reviennent ces sujets. J'espère qu'aux travers de mes publications et celles de Hugo vous trouverez les réponses à vos questions. J'aurai plaisir à répondre à vos questions complémentaires en commentaires ?

Laisser un commentaire

En cours ( 3 min) : Comment mettre en valeur le…