Décalaminage hydrogène : Qu’est-ce que c’est ? Quand faut-il le faire ?

Lorsque le carburant brûle dans le moteur à combustion de notre voiture, celui-ci produit de la chaleur, les gaz chaud entrainent les pistons qui finissent par produire de l’énergie cinétique (ce qui fait avancer la voiture). Sauf, que cette combustion “n’est pas parfaite”. En effet, des résidus sont aussi produits, ils se déposent et finissent pas s’accumuler sur les parois internes du moteur et des tuyaux d’échappement, ils encrassent les soupapes et les injecteurs ce qui à terme dégrade les performances du moteur. Il existe une solution simple à ce problème, le décalaminage hydrogène. Pour simplifier, il s’agit d’un nettoyage interne du moteur. Vous souhaitez en savoir plus, nous répondons aux questions les plus courantes dans l’article ci-dessous. Quand faut-il le faire, combien ça coûte, où le faire ? Suivez le guide :

Comment le moteur s’encrasse et pourquoi nettoyer le moteur est bénéfique ?

Peu d’automobilistes savent que seule une partie du carburant, une fois brûlé dans la chambre de combustion, est transformée en énergie mécanique. En effet, la majeure partie de l’énergie produite est de l’énergie thermique, c’est-à-dire de la chaleur. La proportion entre mouvement et chaleur est d’environ 1:3, c’est-à-dire un quart d’énergie cinétique et trois quarts d’énergie thermique.

Une petite partie du combustible reste sous forme gazeuse ou solide, c’est ce qu’on appelle le résidu. Les résidus gazeux sont très toxiques (dont le monoxyde de carbone, mortel), tandis que les résidus solides sont de nature carbonée, en raison de l’origine naturelle du combustible. Le carbone se dépose sur les parois des chambres de combustion et tout au long de la ligne d’échappement, formant des dépôts.

Les dépôts de carbone dans le moteur et dans les échappements entraînent une baisse progressive des performances du moteur et du véhicule en général, jusqu’au risque de pannes qui peuvent être très coûteuses. C’est pourquoi il est utile de faire nettoyer le moteur à l’intérieur, ce qui permet d’éliminer la plupart des dépôts et de ramener le moteur à sa pleine performance.

Quand nettoyer le moteur de la voiture

En général, il est conseillé de nettoyer l’intérieur du moteur tous les 20 000 km. Ou si vous remarquez les symptômes d’un dépôt excessif, notamment : perte de puissance du moteur, fumée noire sortant de l’échappement, augmentation de la consommation.

La chambre de combustion encrassée diminue de volume, de plus les injecteurs encrassés ne vaporisent pas correctement le carburant, donc le moteur dégage moins de puissance. Une combustion imparfaite, associée à une fermeture incomplète des soupapes en raison de dépôts, augmente la consommation de carburant. Le carburant imparfaitement brûlé s’échappe de la soupape d’échappement qui, avec les dépôts déjà présents dans l’échappement, génère une fumée noire dans l’échappement.

Décalaminage des moteurs à combustion interne : les effets

Après le nettoyage de l’intérieur du moteur, le moteur retrouve sa puissance maximale (récupération de la puissance). Il faut donc moins de carburant pour obtenir les mêmes performances, ce qui permet de réduire la consommation de carburant. À la même vitesse, il faut moins de pression sur la pédale d’accélérateur (moins d’essence). Les émissions nocives sont fortement réduites (d’environ 80 %) et les gaz d’échappement noirs sont réduits (voire totalement éliminés).

Le moteur est plus réactif et progressif, il produit plus de couple et moins de vibrations, même au ralenti ou à bas régime. Il devient plus facile de doubler, grâce aux conduites débouchées. Le son du moteur est plus fort, moins sourd. Dans les voitures à transmission automatique, le passage d’une vitesse à l’autre est plus souple.

Décalaminage des moteurs à l’hydrogène

L’hydrogène est l’élément le plus présent dans la nature, le premier élément du tableau périodique, le plus léger et surtout il est inflammable, bien qu’à une température plus élevée que le carburant. L’hydrogène peut être facilement obtenu, notamment à partir de l’eau. Comme il s’agit d’un gaz, il peut être facilement acheminé vers le moteur par le système d’admission. Le décalaminage hydrogène est une opération rapide (une heure) et aussi économique, même si le procédé nécessite des machines coûteuses,  la procédure ne demande aucun démontage du moteur et il n’y a pas besoin de produits spéciaux.

L’introduction d’hydrogène dans la chambre de combustion augmente la température d’implosion, ce qui crée un effet de pyrolyse, c’est-à-dire que les résidus se détachent de l’éclatement à une température plus élevée. L’effet se fait sentir sur les cylindres et la tête du piston, ainsi que sur les bougies et les soupapes. La chaleur est éliminée en même temps que l’humidité produite par l’échappement, ce qui a donc un effet de nettoyage indirect.

Décalaminage interne du moteur, rinçage du moteur (ancienne méthode)

La procédure classique pour nettoyer un moteur à essence ou un moteur diesel consiste à rincer le système de lubrification en interne. Déjà, les mécaniciens d’autrefois, lorsqu’il était temps de faire une vidange d’huile, rinçaient le lubrifiant usagé, puis mettaient un peu de gazole dans le système et laissaient le moteur tourner pendant quelques minutes avant de rincer à nouveau et de remplir d’huile neuve.

Cette procédure a été efficace pour nettoyer le carter d’huile, mais moins pour tous les points de passage de l’huile. C’est pourquoi des sprays de nettoyage de moteur plus avancés ont été développés. Un produit de nettoyage du moteur est un additif que vous mettez dans l’huile avant même de la vidanger. Vous roulez pendant environ une demi-heure pour que l’huile avec additif passe dans tout le circuit, puis vous la vidangez.

En fonction du produit de nettoyage du moteur choisi, la procédure peut inclure une vidange intermédiaire, afin de ne pas utiliser l’ancienne huile (surtout si elle est très usée). Dans ce cas, on commence par vidanger l’ancien lubrifiant, on insère une huile économique avec des additifs diesel ou essence, on effectue la procédure pendant le temps prévu par le produit, puis on change l’huile.

Temps et coût du nettoyage du moteur d’une voiture

Le lavage de l’intérieur du moteur est une opération qui peut également être réalisée par vous-même, il suffit d’avoir les outils pour effectuer la vidange et les produits de nettoyage. Il vous faut également l’additif diesel ou l’additif essence et une huile de remplacement, éventuellement une huile de transition bon marché. Le coût de cette procédure est faible, mais elle nécessite un certain savoir-faire et du temps.

Le nettoyage du moteur à l’hydrogène nécessite des machines spéciales qui transforment l’eau distillée en hydrogène et en oxygène, il est donc nécessaire de s’adresser à un atelier spécialisé. Même si vous ne devez pas acheter de produits spécifiques, le coût est toujours plus élevé en raison des technologies utilisées, mais la durée est limitée, environ une heure.

Conclusion

Dans tout moteur à combustion interne, il se forme des résidus qui ont tendance à se déposer et à s’accumuler sur les parois des chambres de combustion et des différents tuyaux d’échappement. Lorsque l’intérieur du cylindre s’encrasse, les performances du moteur diminuent, la consommation de carburant et la pollution augmentent. Le décalaminage des moteurs internes est une opération sûre qui présente de nombreux avantages et évite les pannes. Le rinçage du moteur peut également être effectué par vous-même, ou vous pouvez faire nettoyer le moteur à l’hydrogène dans un atelier.

Julien

Alban

Passionné d'informatique ?, de cyclisme ? (enfin de sports en général) et de pâtisserie ?, c'est à moi que reviennent ces sujets. J'espère qu'aux travers de mes publications et celles de Hugo vous trouverez les réponses à vos questions. J'aurai plaisir à répondre à vos questions complémentaires en commentaires ?

Laisser un commentaire

En cours ( 4 min) : Décalaminage hydrogène : Qu’est-ce que…