1. Connaissez votre situation financière actuelle. Connaissez votre niveau de dettes. Calculez vos revenus et dépenses en tenant compte des éléments suivants:

  • Remboursements hypothécaires
  • Impôt
  • Prêts et découverts
  • Frais de subsistance (nourriture, loyer)
  • Les réparations
  • Fonds d’urgence
  • Les frais de transport
  • Divertissement
  • Vacances
  • Frais de scolarité
  • Dettes de cartes de crédit
  • Engagements familiaux

Avant de commencer à investir votre argent sur des produits d’investissement que cela soi du crowdfunding comme vous pouvez le voir dans ce test et avis lendix ou sur de l’immobilier, vous devez savoir combien vous pouvez épargner chaque mois et combien vous pouvez mettre en investissements. La règle générale est que vous devriez d’abord rembourser vos dettes les plus chères (comme les crédits révolving à 15%), puis épargner et investir plus tard (il n’est pas forcément intelligent de rembourser une dette à 2% si vos investissements rapportent 5%). C’est-à-dire que plus vous mettez d’argent de côté maintenant, mieux ce sera pour votre avenir. Je dirais que mettre de côté 10% de votre revenu pour les mauvais jours est un minimum. 10% est une petite quantité que vous ne sentirez pas trop.

2. Préparer des fonds pour la gestion des aléas de la vie. Cela va dans le sens du point 1. Vous devez garder au moins 3 à 6 mois de vos charges en tant que réserve facilement disponible. Une fois que vous avez réussi à faire cela, l’argent supplémentaire que vous avez économisé peut être utilisé pour investir et générer des revenus supplémentaires. Car oui ce sont ces revenus qui permettent vraiment de vous enrichir.

3. Protégez-vous et votre famille d’abord. À ce stade, vous devriez avoir au moins l’assurance de base qui vous assure, ainsi qu’à votre famille, contre les maladies et les accidents. Ceci est très important, car même si vous pourriez perdre tout votre argent, si vous ou les membres de votre famille ont besoin de soins médicaux, ils seront bien pris en charge.

4. Connaissez votre tolérance aux risques. Si vous n’êtes pas en mesure de prendre de gros risques, l’investissement à court terme et swing trading n’est pas pour vous. Il est préférable d’investir dans des fonds communs qui donneront un paiement stable et ont un risque plus faible sur le long terme. Si vous êtes plus expérimenté, vous pouvez vous permettre de prendre plus de risque et gagner plus, vous pouvez essayer d’investir dans des actions.

5. Diversifiez votre investissement. L’expert vous dira qu’il est indispensable de diversifier votre investissement. Vos investissements doivent avoir un mélange constant d’actions, de fonds communs de placement et/ou d’obligations. À côté de cela, vous devriez investir dans différentes industries et/ou différentes régions. Cela vous aidera à minimiser vos risques, car les fluctuations des marchés n’auront pas un impact important sur vos investissements. Votre mélange idéal sera différent en fonction de vos stades de vie, de votre situation personnelle, mais s’il vous plait, ne placez pas tout dans un fonds 100% garantie, vous ne pourrez jamais gagner en ne prenant aucun risque ou en prenant trop.

6. Faites vos devoirs de recherche avant d’investir. Il est bon de demander un avis d’expert. Mais, l’argent est finalement le vôtre. Vous devez donc faire des recherches et prendre une décision judicieuse sur les produits sur lesquels investir, même si vos conseillers financiers ont déjà tout calculé pour vous. Si vos investissements subissent des pertes, vous serez en mesure de prendre la bonne décision de vendre ou de conserver vos placements si vous connaissez bien vos affaires.

7. Les stocks prennent chaque année ou presque de la valeur. Votre investissement pourrait déjà être rentable. Réinvestissez les bénéfices et profitez si vous avez du succès. Cela vous servira de motivation et vous rendra plus déterminé à atteindre vos objectifs financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *